A la conquète de la terre du milieu

Venez incarner un personnage levant son armée! Faites vous des liens avec les autres membres, bien, mal qui va reigner sur la terre du milieu?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Personnages libres.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elrond
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 31/10/2006

Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Niveau:
0/5  (0/5)
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Personnages libres.   Sam 17 Mar - 20:13

MORDOR:

Le Roi-Sorcier d'Angmar:
https://redcdn.net/ihimizer/img66/161/witchkingzw5.th.jpg
La Bouche de Sauron:
https://redcdn.net/ihimizer/img156/7065/mouthofsauronmp3.th.jpg
Sauron:
https://redcdn.net/ihimizer/img145/904/sauroncx1.th.jpg
Gollum:
https://redcdn.net/ihimizer/img76/8635/gollum20maquettecj8.th.jpg
Nazgul:
https://redcdn.net/ihimizer/img156/2396/nazgulxn5.th.png

ELFES:

Glorfindel:
https://redcdn.net/ihimizer/img214/6458/glorfindelbookqh5.th.jpg
Rumil:
https://redcdn.net/ihimizer/img117/4041/rumilab9.jpg
Haldir:
https://redcdn.net/ihimizer/img55/940/haldirweb1bj5.th.jpg
Unaldor:
https://redcdn.net/ihimizer/img57/745/unaldor1op3.th.jpg
Arwen:
https://redcdn.net/ihimizer/img208/6275/arwenze6.th.jpg
Celeborn:
https://redcdn.net/ihimizer/img100/2835/250pxceleborn11yr4.th.jpg
Galadriel:
https://redcdn.net/ihimizer/img100/612/galadrielhm9.th.jpg

NAINS:

Dain:
https://redcdn.net/ihimizer/img85/4556/dain2bs8.th.png
Gloin:
https://redcdn.net/ihimizer/img93/520/gloin1pd8.th.jpg
Gimli:
https://redcdn.net/ihimizer/img85/4363/gimlisd9.th.jpg
Sans photo: Thorin

GONDOR:

Boromir:
https://redcdn.net/ihimizer/img134/6248/boromirki8.th.jpg
Faramir:
https://redcdn.net/ihimizer/img96/2648/faramirkg0.th.jpg
Aragorn:
https://redcdn.net/ihimizer/img134/7960/aragornzc3.th.jpg
Denethor:
https://redcdn.net/ihimizer/img134/6449/denethorro6.th.jpg
Izildur:
https://redcdn.net/ihimizer/img103/7127/ifotrprologue3oa3.th.jpg

ISENGARD:

Saruman:
https://redcdn.net/ihimizer/img139/1091/sarumanjz0.th.jpg
Lurtz:
https://redcdn.net/ihimizer/img135/7355/lurtzvk3.th.jpg
Ougluk:
https://redcdn.net/ihimizer/img139/9509/ouglouknc3.th.jpg
Grimas Langue de Serpent:
https://redcdn.net/ihimizer/img105/6981/wormtongueax4.jpg
Sharku:
https://redcdn.net/ihimizer/img139/857/sharku4fl7.th.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laterredumillieurpg.superforum.fr
Thorin
général
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Expérience:
1050/2000  (1050/2000)
Niveau:
1/5  (1/5)
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Personnages libres.   Sam 17 Mar - 23:52

je rajoute des nains , ils sont pas tous très connu, quand le nom est barré il est pris

Durin 1er ,Durin était l'aîné, et il semble qu'il ait été le seul à ne pas avoir de compagne conçue par Aulë. Celui-ci le plaça sous le mont Gundabad, où il s'éveilla à une date indéterminée. Comme le chanta Gimli à ses compagnons, Durin voyagea pendant quelque temps avant de s'établir dans les grottes naturelles qui surplombaient le Kheled-zarâm, sur le versant est des Monts Brumeux. Ainsi fut fondé Khazad-dûm. Selon la légende, il vécut si longtemps qu'il reçut le surnom de Trompe-la-Mort (Deathless). Il finit toutefois par disparaître avant la fin du Premier Âge.

Durin II nous ignorons tout de lui.

Durin III Durin III fut roi du Peuple de Durin, vers 1697 du Deuxième Age. Il reçut de Celebrimbor l'un des Sept Anneaux donnés aux Nains. Il aida plus tard les Elfes d'Eriador dans leur lutte contre Sauron et permit à Elrond et au reste de l'armée des Noldor de s'échapper vers le nord, par l'envoi d'une armée et grâce à l'aide des Elfes de la Lothlórien.

Durin IV nous ignorons tout de lui.

Durin V nous ignorons tout de lui.

Durin VI Durin VI fut Roi du Peuple de Durin et Seigneur de Khazad-dûm. Il naquit en 1731 et prit ce nom en raison de sa ressemblance avec Durin I Trompe-la-Mort. Selon les légendes des Nains, il serait sa réincarnation. Il fut tué en 1980 par un Balrog de Morgoth, qui, s'étant réfugié dans les profondeurs de la Terre après la chute du Thangorodrim, fut réveillé par les Nains qui creusèrent trop profondément les cavernes à la recherche du mithril. Son fils Náin I lui succéda en cette même année

Durin VII Fils de Thorin III Heaume-de-Pierre, Durin VII était considéré parmi les Nains comme la dernière réincarnation de Durin I, l'un des sept pères des Nains. On connaît peu de choses sur lui. Il prit la tête des Gens de Durin et alla recoloniser la Moria durant le Quatrième Age. Khazad-dûm prospéra alors et les Nains y restèrent jusqu’à leur mort.

Thorin ler Thorin I était fils de Thráin I et fut le premier Roi sous la Montagne. Son père avait avant cela colonisé Erebor, le Mont Solitaire, après la fuite des Nains de la Moria et en avait fait son royaume. Plus tard, Thorin I s’exila et alla dans le Grand Nord. Il s’établit dans les Montagnes Grises où vivait la plupart du peuple de Durin car ces montagnes étaient riches et inexploitées. Il eut comme fils Glóin et mourut à l’age de 254 ans

.Thorin II Ecu-de-Chêne était le fils de Thráin II. Il naquit en 2746 du Troisième Age et fut un de Roi du Peuple de Durin. Alors qu’il était encore jeune, il dut s’enfuir d’Erebor avec son père et son grand-père à cause de la menace de Smaug. Ils errèrent dans le sud, au Pays de Dun, pendant de longues années. Longtemps après, durant la Guerre entre les Nains et les Orques, Thorin se distingua à la Bataille d’Azanulbizar, où, étant blessé, son bouclier fendu en deux, il prit une branche de chêne et l’utilisa pour se protéger des coups et s’en servir de massue pour tuer ses ennemis. De cet évènement lui vint son surnom de Thorin Ecu-de-Chêne. Il retourna ensuite en Eriador avec son père et quelques partisans et ils s’installèrent à l’est de l’Ered Luin. Ils prospérèrent peu à peu, mais ils n’avaient ni or, ni métaux précieux, et ils voulaient se venger du Dragon. Après la mort de Thráin II, le 15 mars 2850, Thorin se remit en route, et par un pur hasard, il rencontra Gandalf aux environs de Bree. Ce fut ainsi que s’organisa l’expédition d’Erebor, où prit part Bilbon Sacquet et qui débuta en 2941. Après de nombreuses péripéties, le voyage s’acheva par la mort de Smaug et la Bataille des Cinq Armées où Thorin périt à la suite de ses blessures. Il mourut donc après avoir reconquis Erebor en l’année 2941, à l’âge de 195 ans


Thorin III Heaume-de-Pierre Thorin III Heaume-de-Pierre était fils de Dáin II Pied d’Acier. Son père fut Roi sous la Montagne de 2941 à 3019 du Troisième Age. Ce dernier mourut en défendant Erebor et Dale, au coté du roi Bard, contre les armées de Sauron à la fin de la Guerre de l'Anneau. Thorin III survécut à la bataille et lui succéda. Il devint alors Roi sous la Montagne. Il régna ainsi longtemps après la chute de Sauron.

Frerin Frerin, fils de Thráin II, naquit en 2751 du Troisième Age, en Erebor, où il vécut jusqu'à l’arrivée de Smaug, en 2790. Il s'installa par la suite avec sa famille dans les Ered Luin. Il prit part à la grande guerre entre les Nains et les Orques, et mourut pendant l’assaut final, la Bataille d’Azanulbizar, en 2799

Dís Dís est la seule Naine connue. Elle naquit en 2760 du Troisième Age dans les Montagnes Bleues. Fille de Thráin II, elle eut deux frères, Thorin et Frerin. Elle fut connue grâce à la vaillance de ses fils Kili et Fili au combat. Elle passa une partie de sa vie en Erebor pour ensuite, fuir avec sa famille à l’arrivée de Smaug

Fíli Fili fut un Nain de la lignée de Durin, fils de Dís et neveu de Thorin II. Fíli fut d'ailleurs un compagnon de ce dernier et fut tué, avec son frère Kíli, en défendant le corps de Thorin, lors de la Bataille des Cinq Armées

Kíli Kili fut un Nain de la lignée de Durin, fils de Dís et neveu de Thorin, qu'il accompagna pour libérer la Montagne Solitaire. Kíli, et son frère Fíli, furent tués lors de la Bataille des Cinq Armées en protégeant le corps de Thorin.

Thrór Nain, Roi du peuple de Durin, Thrór naquit en 2542 du Troisième Age. Il était le fils aîné de Dáin I et avait deux frères : Frór et Grór. Il vécut dans les Montagnes Grises jusqu’en 2589, date à laquelle son père et son frère Frór furent tués par un Dragon. Par sécurité pour son peuple, il partit s’installer en Erebor, alors que Grór, emmenant une partie des gens de Durin, s’établit aux Monts du Fer.
Thrór replaça l'Arkenstone dans la Grande Salle. Lui et son peuple devinrent riches et prospères, tant et si bien qu’ils gagnèrent l’amitié de tous les Humains vivant aux alentours de la Montagne, notamment ceux de Dale.

Les Nains fabriquaient armes, armures, et bijoux d’une grande beauté, d’une finesse sans égale et d’une valeur inestimable. Mais la rumeur de tant de richesses se propagea jusqu’aux oreilles de Smaug, le plus grand et le plus puissant Dragon de son temps. Il déferla sur la montagne, et tua un grand nombre de Nains. Thrór et sa famille parvinrent à s’échapper par une porte secrète, et allèrent s’installer dans les Montagnes Bleues.
Bien des années plus tard, Thrór reprit la route et vagabonda quelque temps avant de se rendre à Khazad-dûm où il fut tué par un Orque, en 2790. Peu avant sa mort, il fut retrouvé par Gandalf à qui il donna la Carte de Thrór qui situait l'entrée secrète de la Montagne Solitaire pour s'y rendre.

Dáin Ier Dáin I, fils de Náin II, naquit en 2440 du Troisième Age. Il succéda à son père en 2585, en temps que roi du Peuple de Durin et reprit l'exploitation des Montagnes Grises, ainsi que la lutte contre les Dragons. En 2589, il fut tué devant les portes de son palais par un Dragon, un Grand Drac au sang glacé, et son second fils Frór périt avec lui. Ses deux autres fils Thrór et Grór quittèrent alors les Montagnes Grises avec leur peuple, et Thrór succédant à son père, devint roi.


Dáin ll Dáin II, dit Pied d’Acier, était le fils de Náin. Il naquit en 2767 du Troisième Age, dans les Monts du Fer. En 2799, durant la Bataille d’Azanulbizar, son père mourut sous les coups d’Azog. Aveuglé par la vengeance, Dáin se rua à la poursuite de l’Orque. Il le rattrapa devant les Portes de la Moria et, emporté par sa fureur, l’abattit et lui trancha la tête. Cet acte fut dès lors considéré comme un grand exploit car Dáin était encore très jeune, eu égard au calendrier des Nains. Lorsque la bataille prit fin, il ramena le peuple de son père vers les Monts du Fer, leur propre pays, quitté afin de venger l’affront fait à Thrór.

Bien des années plus tard, en 2941, il vint au secours de Thorin II et participa ainsi à la Bataille des Cinq Armées. Thorin Ecu-de-Chêne y fut blessé mortellement, et Dáin, son cousin, devint alors Roi sous la Montagne. Il se révéla être un grand roi et les Nains prospérèrent à nouveau, retrouvant même leur puissance d’autrefois. En 3019, les Orques attaquèrent en grand nombre la Montagne Solitaire, et ainsi se déroula la Bataille du Val. Les Nains, aidés par les Hommes d’Esgaroth, repoussèrent les assaillants, évitant ainsi au nord de devenir un immense champ de ruines, alors que Sauron avait été détruit. Dáin mourut pendant la bataille, attaqué de toutes parts. Mais il mania si puissamment sa hache de guerre qu’il tint jusqu’à la nuit tombée, dressé sur le corps du Roi Bard. Son fils Thorin II lui succéda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorin
général
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Expérience:
1050/2000  (1050/2000)
Niveau:
1/5  (1/5)
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Personnages libres.   Lun 19 Mar - 0:01

la suite

Thráin I Thráin I était le fils de Náin I. Il succéda à son père en 1981 en tant que Roi du Peuple de Durin après que ce dernier fut tué par le Balrog de Khazad-dûm. Après la perte des mines, appelées désormais la Moria, et une longue errance, il emmena son peuple en Erebor, à la Montagne Solitaire. Là, les Nains fondèrent un colonie et construisirent de Hautes Salles sous la Montagne.
Thráin y trouva l'Arkenstone, le cœur de la Montagne, et en fit un symbole de la royauté. En 2210, son fils Thorin I emmena une partie de son peuple dans les Montagnes Grises et y fonda une autre colonie. Thráin I mourut en 2290 et laissa la royauté des Gens de Durin à son fils.

Thráin II Thráin II était fils de Thrór. Son père fut le dernier Roi sous la Montagne avant la venue de Smaug le Dragon. Thráin dut s’enfuir avec son père et ses enfants, lors du sac d’Erebor en 2770 du Troisième Age. Thrór lui remit ensuite le dernier des Sept Anneaux des Nains et partit vers la Moria avec Nár, son serviteur. Il fut tué et Nár revint raconter à Thráin l’humiliation qu'avait subi Thrór. Ce fut ainsi que commença la Guerre entre les Nains et les Orques, en 2790, qui s’acheva lors de la Bataille d’Azanulbizar, remportée par les Nains, où Thráin et Thorin II furent blessés.
Après cette bataille, comme les Nains ne retournèrent pas dans la Moria, Thráin, son fils et quelques uns de ses partisans retournèrent au Pays de Dun et de là allèrent errer en Eriador. Ils s’installèrent finalement à l’est de l’Ered Luin où ils s’enrichirent petit à petit, même s’il ne disposaient pratiquement pas d’or ou de métaux précieux. Au bout de quelques années, Thráin devint d’humeur inquiète et chagrine. Quelque temps après, il décida de partir vers Erebor. Balin, Dwalin et quelques autres le suivirent. Leur voyage fut très éprouvant, et un matin, ils ne retrouvèrent pas Thráin. Ils retournèrent voir Thorin, pour lui annoncer la nouvelle. On apprit beaucoup plus tard qu’il avait été pris vivant par l’ennemi et torturé à mort dans les cachots de Dol Guldur, où on lui prit son anneau. Gandalf, le retrouva cependant dans la forteresse de Sauron avant sa mort, et Thráin put lui remettre la Carte de Thrór et la Clé d’Erebor, deux éléments très importants, notamment lors de l’expédition vers la Montagne Solitaire menée plus tard par Thorin II. Ce dernier lui succéda donc et devint ainsi l’héritier de Durin.

Bifur Bifur était un Nains. Bien qu’il ne fasse pas partie de la lignée de Durin, ses ancêtres étaient de Khazad-dûm. Il fut l’un des compagnons de Thorin II durant l’expédition d’Erebor ayant pour but de se venger de Smaug.
Il joua de la clarinette avec son cousin Bofur lors de la réception chez Bilbon Sacquet et donna, avec son autre cousin Bombur, du fil à retordre aux Trolls Bert, William et Tom qui voulaient les manger. A la fin de l'aventure, il participa à la Bataille des Cinq Armées, en 2941 du Troisième Age, et fut parmi les dix des treize Nains de la compagnie à survivre. Il finit sa vie à Erebor auprès de Dáin II, Roi sous la Montagne

Bofur Bofur était l'un des treize Nains membres de la compagnie de Thorin II. Bien qu’il descendit des Nains de Khazad-dûm, il ne faisait pas partie de la lignée de Durin.
Il joua de la clarinette avec son cousin Bifur lors d'une réception chez Bilbon Sacquet, avant le départ de leur aventure vers Erebor pour se venger de Smaug qui leur avait volé leur trésor. Il fut parmi les dix des treize Nains de la compagnie à avoir survécu à la Bataille des Cinq Armées en 2941 du Troisième Age. Il resta ensuite à Erebor auprès de Dáin II, le Roi sous la Montagne.

Bombur Bombur était un Nain qui participa à l'aventure avec Bilbon et Thorin en tant que membre de leur compagnie. Bien que descendant des Nains de Khazad-dûm, il ne faisait pas partie de la lignée de Durin. Après la chute de Smaug, il s'installa à Erebor en 2941 du Troisième Age.
Il était gras et durant la traversée de la Forêt Noire, il tomba dans la fameuse rivière qui plongeait quiconque s’y trempait dans un profond sommeil. Bombur était si lourd qu’il fallut six Nains pour le porter par la suite.

Dori Dori fut un Nain de la Maison de Durin. Il accompagna Thorin II dans son expédition destinée à reprendre Erebor. Au cours du voyage, il montra son courage et son noble cœur en sauvant maintes fois Bilbon, alors qu'il aurait pu le laisser et se sauver lui-même. Après la mort du Dragon, il demeura en Erebor et combattit lors de la Guerre de l'Anneau.

Dwalin Dwalin était un Nain du Peuple de Durin, le second fils de Fundin. Dwalin fut l'un des compagnons de Thráin II durant ses vagabondages de 2841 à 2845, et plus tard fut un membre de la compagnie de Thorin II. Après la reconquête de l’Erebor, Dwalin s’y installa

Nori Nori fut un Nain de la Maison de Durin, il était l'un des membres de la Compagnie de Thorin II.

Ori Ori était un Nain de la Maison de Durin, il fut membre de la Compagnie de Thorin II. En 2898, Ori quitta l’Erebor et alla à Khazad-dûm avec Balin, où il mourut au cours de la dernière défense des Nains dans la Chambre de Mazarbul

Óin Óin fut un Nain de la Maison de Durin, il était l’aîné des fils de Gróin. Il fut un membre de la Compagnie de Thorin II et vécu en Erebor après sa reconquête. En 2989, Óin alla avec Balin à Khazad-dûm, et en 2994 fut pris par le Veilleur de l’Eau.

Telchar Telchar le forgeron fut le plus connu des artisans de la cité naine de Tumunzahar, ou Nogrod en sindarin. Il y vécut au temps de la grandeur de celle-ci, au Premier Age. Il fut celui dont les œuvres devinrent légendaires telles Narsil, l'épée d'Elendil, ou même Angrist, le poignard qui ôta l'un des Silmarils de la couronne de fer de Morgoth. Son maître fut Gamil Zirak, un autre grand forgeron du peuple Naugrim, mais moins connu

Gróin Gróin, Nain de la lignée de Durin, naquit en 2671 du Troisième Age. Il était le fils de Farin et le père de Glóin et d'Óin, donc le grand-père de Gimli. Il vécut en Erebor jusqu'à l’arrivée de Smaug, et prit part à la guerre entre les Nains et les Orques, entre 2793 et 2799, ainsi qu’à la Bataille d’Azanulbizar en 2799. Il mourut en 2923.

Grór Grór, fils de Dáin I, naquit dans les Montagnes Grises en 2563 du Troisième Age. Mais en 2589 un Dragon tua son père et son frère à la porte de leur demeure.Un an plus tard, il partit avec nombre des siens s’installer aux Monts du Fer, tandis que Thrór, son frère retournait en Erebor. En 2790, Thrór fut tué par un Orque dans la Moria, et il prit part à la grande guerre de vengeance qui eut lieu entre 2793 et 2799. Il mourut peu de temps après, en 2805

Farin Farin, fils de Borin, naquit en 2560 du Troisième Age. Il fut le père de Fundin et Gróin et l'arrière grand-père de Gimli. Il participa à la guerre entre les Nains et les Orques dans la Bataille d’Azanulbizar entre 2793 et 2799. Il mourut peu de temps après, en 2803.

Fundin Fundin fut un Nain de la lignée de Durin, fils de Farin et père de Dwalin et Balin. Il fut tué lors de la Bataille d’Azanulbizar

Borin Borin était un nain de la lignée de Durin, vivant dans les Montagnes Grises. Il naquit en 2450 du Troisième Age et mourut en 2711. Il était également le frère cadet de Dáin I, et le fils de Náin II.
Il eut un fils du nom de Farin.

Náin I Náin I est né en 1832 du Troisième Age. Il fut l'un des descendants de Durin. Il succéda à son père Durin VI sur le trône de Khazad-dûm et fut nommé Roi du peuple de Durin en l'an 1980, après la mort de ce dernier, tué par le Balrog. Mais un an plus tard, en 1981, il fut lui-même tué par le Fléau de Durin et son fils Thráin I lui succéda

Náin II Fils de Óin, Náin II vécut dans les Montagnes Grises et devint roi à la suite de son père. Ce fut sous son règne que commencèrent les attaques des Dragons venus du nord. Il eut deux fils : Dáin I et Borin et il mourut à l’age de 247 ans, peu avant que son fils Dáin I soit tué par un Dragon : un Grand Drac au sang glacé

Glóin Fils de Thorin I, Glóin naquit en 2136 du Troisième Age. Après le départ de son père d'Erebor, les Nains s'étaient installés dans les Montagnes Grises. Glóin prit ainsi la succession de son paternel en 2289. Il eut une existence tranquille et eut comme fils Óin. Il mourut à l’age de 249 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorin
général
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Expérience:
1050/2000  (1050/2000)
Niveau:
1/5  (1/5)
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Personnages libres.   Lun 19 Mar - 0:13

la des elfes

Fëanor Surnom Curufinwë
Fëanor fut le seul fils de Finwë et de Míriel Serindë. Il détestait Finarfin et Fingolfin, ses demi-frères que Finwë eut de son second mariage. Il fut le plus habile et le plus intelligent de tous les Noldor. Célèbre pour sa maîtrise de l'art de la forge, il était très doué dans de nombreux domaines. Mahtan, son beau-père, lui enseigna les techniques des forgerons et, très vite, Fëanor dépassa son maître. Il conçut de nombreux trésors. Il mit toute sa force et son habilité dans sa plus grande oeuvre, les Silmarils, trois joyaux où brillait la lumière des Deux Arbres de Valinor, la plus belle œuvre des enfants d'Ilúvatar.
Melkor, jaloux de la beauté des trésors fabriqués par les Noldor, décida de semer la discorde parmi eux. Un jour, Fëanor en arriva à tirer l'épée contre son demi-frère Fingolfin, et les Valar sanctionnèrent ce geste en l'exilant de Tirion, la ville où régnait son père. Il s'installa à Formenos et y garda précieusement ses Silmarils.

Melkor, aidé d’Ungoliant, s’attaqua ensuite aux Deux Arbres de Valinor et les détruisit, faisant disparaître la lumière du Royaume Béni. La clarté aurait pu régner à nouveau sur le monde si Fëanor s’était résolu à donner les Silmarils aux Valar, mais son orgueil et son amour pour les joyaux le firent refuser. Pendant ce temps, Melkor s’était rendu dans la demeure de Fëanor, avait volé les Silmarils et tué Finwë.
Fou de rage, Fëanor maudit Melkor et tous les autres Valar, scellant avec ses fils un terrible serment : ils jurèrent tous de consacrer leur vie à récupérer les Silmarils, tuant toute personne qui en posséderait un et ne voudrait pas le leur restituer. En conséquence, nombre de Noldor quittèrent Valinor pour la Terre du Milieu, espérant retrouver Morgoth et les Silmarils. Lors du départ, les Teleri qui vivaient au port d’Alqualondë refusèrent de céder leurs bateaux. Fëanor et les siens massacrèrent leur peuple afin de s’emparer par la force de leur flotte, déclenchant ainsi le premier conflit entre deux clans Eldar. Mandos maudit la maison de Fëanor, leur prédisant mort et souffrances dans l’accomplissement de leur serment.
Ensuite, démontrant encore une fois s’il en était besoin sa détermination, Fëanor préféra abandonner Fingolfin et les siens, au lieu d’être ralenti par eux lors de la traversée de la mer, et les laissa sans bateau sur les rivages de Belegaer.
Dès son arrivée sur la Terre du Milieu, Melkor attaqua Fëanor, provoquant ce qui fut appelé Dagor-nuin-Giliath, la deuxième grande bataille de Beleriand. Même si celle-ci vit les Noldor s’imposer, Fëanor avait été blessé à mort par Gothmog, chef des Balrogs, mais ses fils promirent de tenir leur serment. Lorsque la mort prit Fëanor, l’ardeur de son esprit était telle que son corps se consuma et se dissipa dans les airs.


Thingol Thingol, ou plutôt Elwë car ce fut le nom qu'avait cet Elfe au début de sa vie, fut l'un des premiers enfants d'Ilúvatar à arriver sur la Terre du Milieu. Il fut désigné comme ambassadeur de son peuple auprès des Valar. Quand les Valar amenèrent les Elfes dans leur royaume, Elwë fut choisi pour devenir roi avec Ingwë et Finwë. Lui et son peuple partirent les derniers pour le Royaume Bienheureux. Ce fut le peuple des Teleri qui fut gouverné par Elwë et son frère Olwë. Elwë était très ami avec les Noldor, surtout avec Finwë, et il allait souvent leur rendre visite.
Un jour, pendant leur voyage vers Valinor, alors qu'il se rendait chez son ami, il entendit la voix de Melian la Maia qui chantait pour les rossignols. Il fut de suite comme ensorcelé. Il oublia son peuple et se rendit auprès de Melian qui devint sa femme.

Les Teleri continuèrent le voyage sans lui et Olwë prit seul leur tête. Elwë resta avec Melian et ne traversa ainsi jamais la mer jusqu'au Royaume Bienheureux. Il vécut dans un palais du nom de Menegroth, les Mille Cavernes, qu'il fit construire à Doriath. Il régna sur tous les Elfes de Beleriand jusqu'à l'arrivée des Noldor et fut surnommé le Roi à la Robe Grise : Elu Thingol. Aranrúth était le nom de son épée mais il s'en servit peu.
Son peuple était les Sindar, un peuple très habile et très beau, qui prospéra longtemps en toute amitié avec les Nains. Mais Melian, qui avait un don de prévoyance, prévint son mari que la paix ne serait pas éternelle. En effet, peu après le retour de Morgoth, les Orques et autres monstres attaquèrent le Beleriand. Thingol remporta la victoire, mais avec difficulté. Ce fut alors que Melian utilisa son pouvoir pour entourer son royaume d'un Anneau, l'Anneau de Melian, que personne ne pouvait franchir. Le royaume fut appelé Doriath et Thingol put revivre une période de paix. Il eut avec Melian la plus belle de tous les enfants d'Ilúvatar : Lúthien Tínuviel.
Il n'accepta pas d'un bon œil le retour des Noldor sur la Terre du Milieu et son royaume resta fermé. Il en fut de même pour les Humains, qui ne purent jamais traverser l'Anneau de Melian.
Pourtant un jour, Beren, un Humain de la maison de Bëor, réussit à entrer à Doriath. Beren et Lúthien se rencontrèrent et tombèrent amoureux l'un de l'autre. Mais Thingol s'opposa à leur mariage et demanda à Beren de lui ramener un Silmaril de la couronne de Morgoth, cadeau qu'il pensait impossible à rapporter. Mais Beren, porté par son destin y parvint et le roi de Doriath accepta ainsi leur mariage.

Plus tard, Túrin fut envoyé par sa mère à Doriath. Thingol le reçut avec grand honneur et éduqua le jeune homme. Mais Túrin commit un meurtre dans la cité et s'enfuit. Pourtant Thingol, qui connaissait les circonstances, l'avait pardonné et fut pris de chagrin à son départ, car il considérait Túrin comme son fils. Il ne le revit hélas jamais. En revanche, il vit son père, Húrin, qui lui offrit le collier des Nains : le Nauglamír. Thingol voulut s'en servir pour sertir le Silmaril. Ce furent les Nains qui ornèrent le joyau. Une fois le travail terminé, ils devinrent avides devant sa beauté et refusèrent de le donner à Thingol, qui, furieux, insulta la race des Nains. Pris de colère, ils se jetèrent alors sur le roi de Doriath et le tuèrent. Ainsi mourut Elwë Singollo, dans les profondeurs de Menegroth.

Gil-galad Son véritable nom était Ereinion, mais il fut surtout connu sous le surnom de Gil-galad. Dès sa jeunesse, il fut envoyé par son père Fingon aux Ports de la Mer. Quand ces derniers furent attaqués puis détruits, Gil-galad réussit à s'enfuir par la mer. Tous ceux qui firent de même s'installèrent sur l'île de Balar, et Gil-galad y demeura. Il devint Roi des Noldor à la mort de Turgon après la chute de Gondolin. Son arme était une grande lance du nom d'Aeglos. A la fin du Premier Age, quand les Noldor quittèrent la Terre du Milieu, Gil-galad fut de ceux qui décidèrent de rester. Il vécut ainsi jusqu'au Troisième Age.

En ce temps, l'ennemi était Sauron, qui avait forgé l'Anneau Unique pour pervertir les peuples. Gil-galad décida alors de rassembler tous les combattants de Sauron pour créer la Dernière Alliance. Une grande armée d'Elfes et d'Humains fut alors levée pour attaquer Sauron. Gil-galad et son armée tinrent un siège au Seigneur Ténébreux durant sept longues années. Finalement Sauron en personne sortit de sa forteresse et combattit Gil-galad. Il le tua. Ainsi finit la vie du dernier Roi des Noldor de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorin
général
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Expérience:
1050/2000  (1050/2000)
Niveau:
1/5  (1/5)
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Personnages libres.   Lun 19 Mar - 0:14

la suite

Maedhros Maedhros fut le fils aîné de Fëanor. À la mort de son grand-père Finwë, il prêta le même serment que son père et ses frères, liant ainsi son destin aux Silmarils, mais il fut celui qui le regretta le plus. Il participa au massacre fratricide d'Alqualondë, lors de la fuite des Noldor. Toutefois, lorsque Fëanor décida de brûler les navires et d'abandonner Fingolfin, il refusa de participer à cet acte malhonnête.
Lorsqu'ils arrivèrent en Terre du Milieu, Fëanor fut tué et Maedhros prit le commandement pour un temps. Morgoth envoya des ambassadeurs pour poser ses conditions et Maedhros feignit de traiter avec lui, mais il tomba dans une embuscade et fut capturé. Morgoth l'enchaîna au flanc du Thangorodrim au-dessus d'un précipice, la main droite fixée au roc par un anneau de fer. Fingon, fils de Finarfin, qui demeurait un grand ami de Maedhros malgré leur traîtrise, partit seul à sa recherche. Il monta sur le Thangorodrim, mais ne put rejoindre son ami qui lui demanda d'abréger ses souffrances. Fingon sortit son arc et tout en larmes, s'apprêtait à tirer, lorsque Thorondor, le roi des Aigles, arrêta son geste et le porta auprès de son ami. Malheureusement, il ne put arracher l'anneau de fer, et Maedhros lui redemanda de mettre un terme à ses souffrances. Fingon n'ayant pas le coeur de faire cela, lui trancha la main droite juste au dessus du poignet. Thorondor ramena les deux cousins à Mithrim et là, Maedhros se rendit auprès de Fingolfin pour se faire pardonner sa trahison.

Après cela, il fut pris d'une immense rage envers Morgoth. Il guérit vite de sa blessure et s'installa à l'est dans la région de Himring, nommée la Marche de Maedhros. A Dagor Aglareb, il écrasa les serviteurs du mal, rattrapa puis tua les fuyards. Maedhros accomplit de tels hauts-faits que les Orques fuyaient à sa vue.
Il entendit parler des exploits de Beren et Lúthien et comprit que Morgoth n'était pas invulnérable. Il réunit donc un conseil qui fut appelé l'Union de Maedhros. Son souhait était de réunir tous les Elfes dans le même combat contre Melkor, mais il ne reçut pas toute l'aide espérée. Au cours de la bataille de Nirnaeth Arnoediad, qui fut un désastre pour les Elfes, Maedhros fut trahi par Ulfang et ses fils, et dut se réfugier en Ossiriand avec ses frères.
Les fils de Fëanor étaient toujours tenus par leur serment. Ils savaient que le Silmaril pris par Beren était entre les mains de Dior à Doriath. Celegorm incita ses frères à attaquer, ce qu'ils firent par surprise au milieu de l'hiver, mais le Silmaril leur échappa. Celegorm, Curufin et Caranthir moururent dans cette bataille, ainsi que Dior. Les hommes de Celegorm prirent les deux fils du Seigneur de Doriath et les perdirent dans les bois. Maedhros éprouva du remords pour cet acte et tenta de les retrouver, en vain.

Désireux de récupérer le Silmaril qu'il savait en possession d'Elwing, il se rendit à l'embouchure du Sirion avec ses frères survivants : Maglor, Amrod et Amras. Une autre bataille s’ensuivit et cette fois, seuls Maedhros et Maglor survécurent. Entre temps, Elwing s'était jetée à la mer avec le Silmaril qu'elle portait.

A la fin du Premier Age se déroula la Guerre de la Grande Colère qui amena la chute de Morgoth. Par la suite, Eönwë invita les Elfes de Beleriand à revenir vivre à Aman. Mais Maedhros refusa et réclama les deux Silmarils qui avaient été récupérés. Eönwë refusa à son tour et les invita à revenir à l'Ouest, afin de subir le jugement des Valar pour les actes qu’ils avaient perpétrés. Alors, afin de récupérer les joyaux, Maglor et Maedhros se déguisèrent pour entrer dans le campement. Ils tuèrent les gardes et reprirent les deux Silmarils. Ils s’enfuirent, mais le Silmaril que tenait Maedhros lui brûlait la main et il comprit que le serment qu'il avait fait n'était plus. Fou de désespoir et d'angoisse, il se jeta dans une crevasse flamboyante avec son Silmaril et y périt.

Finarfin Finarfin fut le plus beau des enfants de Finwë et d’Indis. Lors du départ des Noldor, suite au vol des Silmarils, il suivit à contre cœur son demi-frère Fëanor qui avait défié les Valar et fait le serment de retrouver ses Joyaux. Mais lorsque ce dernier combattit les Teleri pour rejoindre la Terre du Milieu, Finarfin fut pris de dégoût par l’attitude de son frère et décida de retourner à Valinor où il fut pardonné et nommé Roi des Noldor à Tirion, au Royaume Bienheureux.

Fingolfin Fingolfin fut le premier fils de Finwë et d’Indis. Il aimait peu son demi-frère, Fëanor, mais lorsque celui-ci défia les Valar et emmena les Noldor en Terre de Milieu, il le suivit à contrecœur. Lors du voyage, son frère brûla ses navires pour l’empêcher de traverser la Grande Mer. Mais son fort tempérament lui permit d’emmener le reste des Noldor qui le suivaient dans un terrible voyage à travers la banquise d’Helcaraxë. Il finit, grâce à cet exploit, par atteindre la Terre du Milieu. Les retrouvailles avec son frère se firent sans affrontement et dans un semblant de réconciliation. Tous deux furent de grands ennemis pour Morgoth. Lors d’une attaque du Roi Noir, Fingolfin, croyant tout perdu, se battit en duel avec Melkor en personne. Il lui infligea sept blessures et lui trancha le pied gauche. Mais il finit par être vaincu. Son corps fut récupéré par Thorondor et emporté au loin à Gondolin, où son fils Turgon l’enterra.

Turgon Second fils de Fingolfin, il vécut avec les Valar jusqu’à ce que Fëanor et ses fils fassent leur terrible serment. A ce moment- là, Turgon et son père, Fingolfin, se prononcèrent contre Fëanor. Fingolfin céda finalement sous la pression de son fils Fingon, et ainsi, Turgon partit avec les siens sur la Terre du Milieu. Turgon quitta donc le Royaume Bienheureux avec son épouse Elenwë.
Mais les siens furent trahis par les fils de Fëanor et ils ne purent traverser la Grande Mer en bateau. Pour arriver en Terre du Milieu, Turgon et les siens accomplirent un exploit : traverser les glaces d’Helcaraxë. Cette traversée fut très dure et Turgon y perdit son épouse Elenwë. Une fois arrivé, Turgon s’installa à Nevrast pendant trente ans. Un jour, Turgon et Finrod s’en allèrent le long d’un fleuve et Ulmo, le Seigneur des Eaux, les ensorcela puis les endormit.
A leur réveil, Turgon et Finrod eurent un mauvais pressentiment et cherchèrent dans des contrées inexplorées un endroit propre à être fortifié. Finrod s’installa à Menegroth. Quant à Turgon, il découvrit avec l’aide d’Ulmo une vallée cachée où il commença à bâtir en grand secret la cité de Gondolin. Plus de cent ans passèrent, Turgon poursuivit son projet. Grâce à Ulmo, celui-ci aboutit. Gondolin fut construite, cachée de Morgoth, et Turgon en devint le roi.

La paix y régna longtemps.Turgon en fit une forteresse imprenable, mais son orgueil se fit grand car il était trop sûr de sa cité. Ses guerriers sortirent pour la première fois lors de la bataille Nirnaeth Arnoediad qui s'avéra être une défaite pour les Elfes. Turgon y participa. Il fut encerclé avec l’armée d'Húrin. C’est alors qu’Húrin lui conseilla d’aller se cacher à Gondolin car d'elle seule pourrait naître l’espoir des Elfes et des Humains. Turgon s’en retourna donc très attristé dans sa cité. Gondolin tint bon encore longtemps et Morgoth ne trouva point où elle se situait malgré de nombreuses recherches. Plus personne ne pouvait ni y entrer ni en sortir. Seul Tuor y parvint grâce à Ulmo, afin de prévenir Turgon, car le Seigneur des Eaux savait que Gondolin serait bientôt découverte. Mais Turgon ne voulut point abandonner sa merveilleuse cité, trop fier de sa beauté et de sa puissance.
Hélas, quelque temps plus tard, Maeglin, un habitant de Gondolin, trahit Turgon et révéla à Morgoth l’emplacement de la cité cachée. Le Roi Noir lança alors toutes ses créatures malfaisantes qui saccagèrent Gondolin. Les armées de Turgon furent détruites. La chute de la cité et de ses sept tours fut considérable, tout comme celle de Turgon qui mourut en défendant Gondolin.

Eärendil Eärendil était le seigneur des peuples vivant près de l’embouchure du Sirion. Sa femme, Elwing, lui donna deux fils, qu'on appela les Peredhel (Demi-Elfes) : Elrond (qui plus tard fut le fondateur et le maître de Fondcombe), et Elros, le premier des Rois de Númenor, qui prit le nom de Tar-Minyatur.
Il naquit dans la grande cité de Gondolin. Sa beauté était extraordinaire, et on voyait en lui les atouts des deux races, car son père, Tuor, était un Humain, et sa mère, Idril, une Elfe. On le nomma par la suite le Demi-Elfe. Il vécut à l'âge de sept ans l’attaque de Morgoth contre Gondolin et réussit à s’enfuir avec sa famille grâce à un chemin dérobé. Son cœur se porta toujours vers l’océan. Il était d’ailleurs reconnu comme le plus grand des navigateurs avec son bateau, le Vingilot.
Longtemps il chercha le royaume des Valar, au-delà des océans pour plaider les tourments des Humains et des Elfes aux Valar et demander leur aide, mais sans succès. Un jour, alors qu’il naviguait, Ulmo lui amena un Silmaril, porté par sa femme que le Vala avait sauvée de la noyade. Grâce au pouvoir du joyau, Eärendil atteignit enfin Aman pour demander le secours des Valar contre Morgoth. Cette aide permit de vaincre définitivement le Roi Noir.

demi-elfe et humain
Elros Elros était le fils d'Eärendil et d'Elwing. On dit de lui que c'était un Demi-Elfe (Peredhel) car il descendait à la fois des Eldar et des Edain. Comme son père et Elrond, son frère, il put ainsi choisir son destin et décida d'être compté parmi les Humains. Ce choix fit de lui le premier Roi de Númenor. Il prit alors le nom de Tar-Minyatur.
Il vécut dans un premier temps avec le peuple de Círdan, aux Ports, à l'embouchure du Sirion. Sa mère Elwing possédait le Silmaril qu'avait ravi Beren à Morgoth. Les fils de Fëanor attaquèrent les Ports afin de récupérer le joyau. Elros fut fait prisonnier dans la bataille, mais Maglor le relâcha par pitié.
Plus tard, après que les Valar aient terrassé Morgoth, Elros vint à Númenor et y régna pendant 410 ans. Il y construisit Armenelos, la plus belle des cités qui accueillait le tombeau des Rois. Longtemps, il entretint une grande amitié avec les Elfes et eut droit à une vie extrêmement longue pour un Humain : pas moins de 500 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Personnages libres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Personnages libres.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnages libres
» Manga | Personnages pris
» Nos personnages fictifs préférés fêtent NOEL...
» Fèves de nos personnages fictifs préférés...
» Personnages de Chamallow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la conquète de la terre du milieu :: Hors-jeu :: Présentation-
Sauter vers: